Aller au menu Aller au contenu Aller au pied de page

SIVOM de Villefranche-sur-Mer

Confortement des falaises

Cette opération a été lancée par le SIVOM après le classement de certains secteurs de son territoire en zone rouge d’aléa de grande ampleur d’éboulement rocheux dans les Plans de Prévention des Risques Naturels (PPRN) des communes concernées.

L’opération a pour objectifs de mettre en sécurité les zones urbanisées existantes, tout en préservant l’environnement et en assurant l’intégration paysagère des ouvrages.

Des études préliminaires ont dans un premier temps été pilotées sur les différents sites par le CETE Méditerranée (Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement) depuis 1999. Ces études, comportant un inventaire exhaustif des compartiments rocheux, l’analyse des enjeux et les principes généraux des travaux ont servi de base à la priorisation des zones à traiter ainsi qu’à l’établissement avec les différents financeurs de la planification de l’opération.

Les travaux sont programmés sur 15 ans en trois phases successives de 5 ans pour un montant global aujourd’hui estimé à 30M€. Les travaux seront financés par L’Etat, la Région, le Conseil Général, le SIVOM et la Principauté de Monaco pour le site de la Tête de Chien.

La maîtrise d’œuvre de la première phase de 5 ans a été confiée au bureau d’Ingénieurs-Conseils GEOLITHE. Les travaux réalisés entre novembre 2007 et fin mai 2008 représentent la première tranche de la première phase de 5 ans pour un montant de 4,3 M€ TTC.

Cette 1ère phase de sécurisation représente 13 297 378 € TTC toutes dépenses confondues et doit être réalisée en 4 tranches de travaux qui se dérouleront jusqu’en 2011.